L’Institut Saint-Louis Namur

L’Institut Saint-Louis de Namur est une école d’enseignement général comptant plus de 1300 élèves et une école fondamentale de 500 enfants.

Parmi les objectifs développés dans le projet d’établissement de l’école, nous y retrouvons : « éveiller la personnalité de chacun aux dimensions de l’humanisme (corporelles, intellectuelles, affectives, culturelles, sociales et spirituelles ) » et « mettre chacun en rapport avec les œuvres de la culture (artistiques, littéraires, musicales, scientifiques et techniques ) » .

Chaque année, sur le plan culturel et spécifiquement musical, les élèves des deux premiers cycles du secondaire sont initiés à différents courants musicaux à travers des activités organisées en collaboration avec les Jeunesses Musicales.

Quant au cycle supérieur, il est par contre particulièrement laborieux de promouvoir cette ouverture de par la diversité des grilles-horaires et des programmes scolaires chargés.

 


Nos élèves et la musique…

Chaque année, sur le plan culturel et spécifiquement musical, un constat s’impose : un grand nombre d’élèves recèlent de talents artistiques, entre autres musicaux, qu’ils n’ont guère la possibilité de montrer dans le contexte scolaire. Certains anciens font d’ailleurs une belle carrière nationale et même internationale, que ce soit à travers la musique classique ou la musique rock (Girls in Hawaï, Marie Warnant, Gladys, Oli F, Flexa Lyndo,…), mais également dans d’autres domaines artistiques (bandes dessinées,  peinture, mode, …).

dsc_2725-copie

 

 

 

La création du festival 

Partant de ce constat, en 2003 et sous l’impulsion de Jean-Marie WENIN, directeur-adjoint de l’Institut Saint-Louis, un groupe de professeurs et d’élèves se mobilise et décide d’organiser, dans le cadre du 150ème anniversaire de l’école, une soirée de musique classique  et une journée de concerts rock permettant aux jeunes talents de l’école (élèves et anciens) de faire montre de leurs qualités artistiques.

Le 1er SLRF, organisé en partenariat avec l’asbl namuroise Sk-Rock (membre du collectif PANAMA), séduite par notre projet, voit le jour. Un festival « Midi-Minuit », le premier mai 2003, au Grand-Manège de Namur. Tous les groupes qui s’y sont produits comptaient dans leur rang au moins un élève ou un ancien élève de l’école.

La première partie de l’affiche étaient réservées à six groupes amateurs qui souhaitaient se faire connaître tandis que la programmation de la soirée était plus ambitieuse avec la présence entre autres de PRIBA 2000 et de FLEXA LYNDO (deux groupes composés notamment d’anciens de l’institut Saint-Louis).

Un beau succès populaire et artistique…

 

 

De 2003 à 2015

Expérience particulièrement positive qui va encourager les initiateurs à poursuivre sur leur lancée en organisant une deuxième édition, en 2005. Depuis, le festival se déroule tous les 2 ans et est devenu une institution dans cet établissement. En 2017, nous en serons déjà à la 8ème organisation, conséquence d’un succès populaire et artistique renouvelé à chaque fois. Jusqu’en 2015, le festival est réorganisé avec le même esprit : la première partie était consacrée à la découverte de groupes amateurs de la région de Namur comprenant au moins un élève fréquentant ou ayant fréquenté l’Institut. La seconde partie était axée sur la programmation de cinq ou six groupes connus de la scène rock et pop-rock.

Nous avons donc eu la chance de voir s’y produire des groupes de renommées:

dsc_2980-copieArid

Bastian Baker

Suarez

Sharko

 Jeronimo

 The Tellers

 

 Antoine Chancebastian-baker-2

 Dan San

 Austin Lace

 Elvis Black Star

 Eté 67

 Sirius Plan

dsc_2865-copie Flexa Lyndo

 Priba 2000

 Mister Cover

 Lady Cover

Malibu Stacy

 

 

 

 

SLF 2017: Un nouveau concept, un même objectif.

L’ édition 2017 verra des modifications significatives tant au niveau de l’organisation que de la programmation. Ainsi, l’équipe organisatrice s’est étoffée et s’est constituée en asbl ( SLRF asbl. ). L’objectif principal est de proposer l’élargissement de la structure organisatrice du festival afin de proposer un programme toujours plus ambitieux et de répondre à la nécessité de « professionnaliser » de plus en plus le SLF.

Une autre nouveauté fondamentale est l’actualisation de l’identité de l’événement qui veut se définir comme un festival éclectique (et plus exclusivement rock ), transgénérationnel et familial à travers une première soirée cover et tribute revisitant les années 70, 80, … et  une journée axée sur un univers musical plutôt destiné aux plus jeunes: rap, hip-hop, électro, électro-rock, …

Mais l’objectif et la philosophie du festival restent identiques: partager une passion commune qu’est la musique et promouvoir celle-ci auprès de nos jeunes générations.

 

 

le-boss-du-slrf

Jean-Marie Wénin, fondateur du SLF

Le Saint-louis Rock Festival est d’abord et avant tout l’histoire d’un lien… du lien entre la musique et l’enseignement, entre la musique et nos jeunes, entre la musique et Namur. C’est également et surtout l’histoire d’un homme, professeur de mathématique avant de devenir directeur-adjoint de l’Institut Saint-Louis de Namur. Il a été tout au long de sa carrière, particulièrement attentif au potentiel culturel de ses élèves, des jeunes en croyant à la capacité épanouissante de toute expression d’art. Un homme passionné de musique d’une humilité à la hauteur de son implication…

Il est aujourd’hui président de l’ASBL « SLRF ».